Annick Tartreau

Annick Tartreau

Elle débute à l'atelier formation du théâtre de la chamade dans les années 90 avec Jérôme Bonnenfant. Elle travaille des textes d'Anouilh,  Dubillard,  Tchekhov... avec représentations en fin d'année. Elle participe aux cyranos 92 au théâtre de la colline avec "Au bonheur des dames" une création de Jean Anouilh. Elle rejoint l'équipe de Jean Hérel à la MJC de Mercoeur dans "la peur des coups" de Courteline, "la dame aux camélias" d'Alexandre Dumas. Elle continue avec l'atelier du théâtre de l'épouvantail et joue dans "Les pas perdus" de Denise Bonnal, dans "Paparazzi" de Mateî Visniec. Elle poursuit son aventure dans l'atelier du "théatre Aberrato Mentalis" et y joue en autre dans "l'atelier" de Grimbert.

Le désir de continuer  ne se fait pas attendre, elle est à l'origine d'un projet avec Sophie Favre qui durera 3 ans aux côtés de Vicky Haut metteur en scène. Elle joue dans "Un vrai bonheur" de Didier Caron, "Bienvenue aux tournesols" d'après "Je veux voir Mioussov" de Valentin Kataev et "Les planches du salut" de Philippe Langlet.

Elle anime depuis 6 ans un atelier théatre pour séniors au sein du Centre d'Action Sociale de la Ville de Paris.

Annick est aussi présidente de la compagnie Aux dires d'Ascalie.

Aux dires d'Ascalie est une compagnie de théâtre amateur située dans le 11e arrondissement à Paris.

18 boulevard Voltaire 75011 Paris, France
Association loi 1901 - SIRET 508 051 638 00015 - APE 9499Z

Adhérent à la fédération de théâtre amateur FNCTA
(n° 75/5633)

FNCTA - Fédération Nationale des Compagnies de Théâtre et d'Animation