Stanislas Marchand

Stanislas Marchand

Architecte, son approche de la scène reste assez informelle…
Dès son plus jeune âge il manifeste son intérêt pour la troupe amateur des ses parents en participant de quelque manière que ce soit à chaque spectacle ; trop jeune encore pour monter sur scène et donner la réplique dans de célèbres pièces de boulevard dont La Perruche et le Poulet ou encore Le Don d’Adèle...

C’est en 1999, malgré qu’il doive "passer son bac d’abord" qu’on lui concéda enfin le petit rôle d’un chauffeur américain dans La Boite à Biscuits puis quelques années suivantes, celui de Franck dans Quelle Famille.

Il se consacra à ses études d’architecture jusqu’à obtenir son diplôme en 2007. Cela ne l’a pas empêché de poursuivre ses démarches en découvrant les plateaux de tournage comme figurant ou petit rôle mais aussi comme assistant décoration.

Dès que possible il oriente ses travaux vers le sujet. En proposant une "maison scène" dès la première année, il finira par présenter un projet de fin d’études intitulé "Scénographie Retrouvée" ayant pour objectif d’améliorer les "capacités scéniques" du théâtre romain de Spoleto en Italie. C’est d’ailleurs durant une année passée à Rome, en suivant divers cours de cinéma et de scénographie qu’il rédigea son mémoire "Scénographie(s) d’Architecture". Il s’éloigne consciemment de l’architecture en mettant en évidence le rapport Réalisateur/Chef-Décorateur à travers quelques exemples de films.

Ses études, une expérience professionnelle significative au sein de l’agence Scénarchie, et son escapade italienne confirment de manière certaine son intérêt pour la scénographie avec un grand « S ».

Sans cesse à la recherche de diverses expériences avec des architectes spécialisés, des scénographes, des chefs-décorateurs, des metteurs en scène ou des réalisateurs… il a retrouvé en parallèle le plaisir de monter sur les planches (trop longtemps mis de côté…).
Sa première collaboration plus que satisfaisante avec ADDA et sa jolie rencontre avec Caroline Alaoui le portent, sans l’ombre d’une hésitation, à s’engager pour une nouvelle aventure !

Résumé

L’Emission de Télévision - Rôle du Juge Phélypeaux.
Pièce de Michel Vinaver, mise en scène Caroline Alaoui, Aux Dires d’Ascalie, en préparation.

Antigone - Rôle du Premier Garde.
Pièce de Jean Anouilh, mise en scène Hubert Vinzani, Théâtre des Rochers, mai 2009 – Théâtre de Nesle, septembre 2009.

La Douzième Ile - Rôle de Léonov.
Pièce d’Eric Durnez, mise en scène Caroline Alaoui, Aux Dires d’Ascalie, juin 2009.

Sursis - Rôle de Rico.
Court-métrage de Sébastien LANE, autoproduction, 2009.

Vivre, jusqu'au bout... - Equipe décoration de Frédéric BERSANI.
Court-métrage de Vincent PLAIDY, Dak-Tirak Production, 2008.

L’Esclave de Magellan - Assistant décoration.
Court-métrage de Bertrand HEE, La FEMIS, 2008.

Eva veut bien - Figurant.
Court-métrage de Philippe LUBAC, Les Films Sauvages Production, 2008.

0312 – Figurant.
Court-métrage de Thomas VAN NEDERVELDE et Benjamin DURET, ESRA Bretagne, 2007.

Aux dires d'Ascalie est une compagnie de théâtre amateur située dans le 11e arrondissement à Paris.

18 boulevard Voltaire 75011 Paris, France
Association loi 1901 - SIRET 508 051 638 00015 - APE 9499Z

Adhérent à la fédération de théâtre amateur FNCTA
(n° 75/5633)

FNCTA - Fédération Nationale des Compagnies de Théâtre et d'Animation